top of page

TEMPETE ET CHANGEMENT DE PROGRAMME !

TEMPETE ET CHANGEMENT DE PROGRAMME !

On le sait, le quotidien d’une vie insulaire, et qui plus est, d’une île sauvage située à la lisière des hautes latitudes, est soumis aux caprices de la météo et de la mer.

La petite tempête qui a secoué l’archipel de Saint Pierre et Miquelon ces derniers jours nous a poussées à retarder notre traversée pour la grande île de Miquelon-Langlade.

Qu’à cela ne tienne. Le port regorge d’intérêt et les premiers pas sur cette île confirment déjà la nécessité de prendre temps de la connaitre.

Aussi, choix a été fait de décaler le retour jusqu'au prochain créneau possible, soit d'une petite semaine… Il est important d’accompagner cette résidence jusqu’au bout, et les îles méritent ce séjour.

Cependant, j’ai le grand regret de ne pouvoir me rendre présente au festival du Le Grand Bivouac qui se tient ce week-end à Albertville.

Désolée de ce contretemps, déçue de rater ces belles rencontres. J’espère en contrepartie revenir chargée de matériel inspirant à partager.

Merci beaucoup à mes éditeurs Editions Transboréal d'y être présents avec mes livres.

Le reste du programme ne change pas, ceux qui le souhaitent pourront me croiser sur les routes de Nantes, de Toulouse, et d’autres destinations entre les Alpes, le Sud et la Bretagne ces prochaines semaines.

Profitez bien du Grand Bivouac, un évènement à ne pas manquer !

Partage du jour :

Ambiance au port, jour de tempête. Les 140 km sont un peu tombés, la pluie a cessé, mais le vent rugit encore à travers les chaînes des chalutiers.

Le navire ravitailleur, arrivé d'Halifax, garde au chaud ses containters. Pas un temps à débarquer le frêt! Les anciennes salines semblent écrasées sous terre, les doris sont bien arrimés.

A l'épicerie, les rayons frais sont vides.

Seules couleurs: les mousses qui parcèment les murs bleus salés de la criée.

Je pense aux Terre-Neuvas.

Au prochain poste, je vous présenterai la mythique et minuscule île aux marins. Une île de pêcheurs devenue musée en plein air, ou presque ...

Continuer de partager ces petites images de belles terres, de simples vies et de grande nature pour ne pas sombrer sous la tragique violence des actualités qui endeuillent l'air de ces journées.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rejoindre la tribu

A Paraitre! Un grand merci au magazine La Magazine La tribu du Vivant pour avoir accueilli mes aventures australes, dans leur nouveau numéro au thème "vivre l'impossible". Je ne peux que conseiller la

Double bravo Oktoecho!

Double bravo Oktoecho! Heureuse de féliciter doublement l'ensemble canadien Oktoecho, mon projet musical transculturel favoris, pour avoir, d'une part remporté le prix du meilleur concert de l'année e

Adieu les géants

Adieu les géants, nous suivons vos pas, invisibles et profonds, dans la neige et le temps. Aujourd’hui, le grand Jean Malaurie nous a quitté à l’âge de 101 ans. Historien, géographe, ethnologue, il fu

Comments


bottom of page