top of page

PHOTOPHYTOPOEM

PHOTOPHYTOPOEM


Dialogue dendrologique

Dis, l’arbre, Vois-tu vieillir les contours de ton ombre ?


Saisons après saisons ta silhouette revisite les murs de la maison


Ta chevelure pousse roussit tombe pousse à nouveau Ton tronc toujours droit enraciné soutient fièrement une généalogie réussie


Les branchettes jouent avec le ciel !


Pourtant ce soir, je ressens ta fatigue


Cernes tissés au cœur de la moelle esquisse à ton visage écorcé mains noueuses calligraphient un mot lassitude

Une sève sans nectar lourde à remonter un début d’abandon un silence nouveau


tu te tournes désormais plus en dedans de toi que vers les oiseaux


C’est quoi le bilan d’une vie d’arbre ?


Tu as rêvé souvent compagnie à tes contemplations disciple à tes élévations

Tu es resté seul les yeux noirs entrouverts dans le blanc lichéneux de tes branches cassantes


Et si l’eau venait à manquer ?

Hydrater les cellules insatiables du xylème soutenir une photosynthèse en peine requiert tant d’énergie…


Ô souvenirs des étés verts ! des sources pleines des brassées de lignine des sols gorgés des torrents de pluies chaudes dévalant les racines


Ce soir, les branches que tu baisses ne se relèveront pas

Ton liber cristallise une première cendre


Alors que le couchant dore ton dos une dernière fois je m’élance et t’enlace !


Il est un espace que seules les ombres savent embrasser. Tu m’as appris à l’habiter


Mon arbre demain je serai partie


A fleur de tendre peau j’emporterai sur mes épaules les essences vivaces de tes printemps

et des calmes automnes Ta Force Tranquille

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rejoindre la tribu

A Paraitre! Un grand merci au magazine La Magazine La tribu du Vivant pour avoir accueilli mes aventures australes, dans leur nouveau numéro au thème "vivre l'impossible". Je ne peux que conseiller la

Double bravo Oktoecho!

Double bravo Oktoecho! Heureuse de féliciter doublement l'ensemble canadien Oktoecho, mon projet musical transculturel favoris, pour avoir, d'une part remporté le prix du meilleur concert de l'année e

Adieu les géants

Adieu les géants, nous suivons vos pas, invisibles et profonds, dans la neige et le temps. Aujourd’hui, le grand Jean Malaurie nous a quitté à l’âge de 101 ans. Historien, géographe, ethnologue, il fu

bottom of page