ECO-PERFORMANCE FEMININE

ECO-PERFORMANCE Féminine: Les chemins de l’électricité! Après ses géo-sculptures que vous présentais en Aout, c’est aux cours d’une rando-performance de deux semaines et 152 km à pied que l’artiste Sibylle Duboc a affirmé son engagement écologique. Afin de prendre conscience de l’origine de l’électricité qu’elle utilise tous les jours, elle a rallié à pied, sac et tente sur le dos, la distance entre son appartement de Marseille et la centrale nucléaire de Tricastin de qui l’approvisionne. 14 jours de marche en autonomie totale dans des chemins de traverse austères et désaffectés, à camper dans les friches, les ruines de béton, les grottes, suivant le chemin exact des lignes de câbles électriques. Elle ignore les barrières, les grillages, les interdits, surmonte les inquiétudes. En chemin, elle prend des photographies, des vidéos, des notes, qui serviront de matériel aux œuvres plastiques qui viendront compléter sa création vivante pour mieux en témoigner. Une femme seule, une artiste engagée. Je suis si fière de te connaitre, si fière de toi. Bravo Sybille ! Cela remue, cela force à s’interroger, à agir. Que cela inspire d’autres action de prise de conscience de ce qui aujourd’hui, nourrit nos conforts aveugles.

A Partager! Plus de détails sur son site Facebook et perso: https://sibylleduboc.com/sous-les-lignes/




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout