top of page

Dutch Harbor, Unalaska

Dutch Harbor, Unalaska

Un matin dans le plus grand port de pêche des îles aéloutiennes.

L’imaginaire dit vrai.

Des dizaines de loutres marines s'ébrouent sous l’aube rose.

Les chalutiers ronronnent, attendant le début de la saison de pêche à la morue sous la silhouette noire des volcans assoupis.

En haut de la rivière qui surplombe le village, ils sont au rendez-vous :

Des dizaines de gros saumons, épuisés, déformés, offrent au lit de leur enfance une ultime énergie.

Ils creusent des nids dans les graviers qui roulent sur le fond peu profond,

pondent, déposent la fragile promesse d’une nouvelle génération.

Dans cet effort magnifique, le cœur de la rivière frétille.

Les bas-côtés accueillent les corps de ceux qui ont terminé, fertilisent un terreau frais aux vivants du territoire.

Serres dans l’eau, un énorme juvénile de pygargue dévore son déjeuner saumoné.

Sur le clocher de l’église, le vieil aigle veille le matin.

Les martins-pêcheurs s’affairent au-dessus du torrent.

Le musée des aléoutiennes ouvre ses portes.

Notre guide locale, unique professeur de musique des îles, nous apprend que, grâce à elle, pas moins de 36 pianos ont été acheminés à la petite communauté en une poignée d’années.

Senteur poissonneuse et fleurie de fin d'été

aux évents des baleines à bosses .

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rejoindre la tribu

A Paraitre! Un grand merci au magazine La Magazine La tribu du Vivant pour avoir accueilli mes aventures australes, dans leur nouveau numéro au thème "vivre l'impossible". Je ne peux que conseiller la

Double bravo Oktoecho!

Double bravo Oktoecho! Heureuse de féliciter doublement l'ensemble canadien Oktoecho, mon projet musical transculturel favoris, pour avoir, d'une part remporté le prix du meilleur concert de l'année e

Adieu les géants

Adieu les géants, nous suivons vos pas, invisibles et profonds, dans la neige et le temps. Aujourd’hui, le grand Jean Malaurie nous a quitté à l’âge de 101 ans. Historien, géographe, ethnologue, il fu

Comentários


bottom of page