top of page

Accueillir l'Hiver

28/02. Accueillir l'Hiver


Des jours intenses à raconter attendront un peu. Car ce soir, c’est à l’hiver que je souhaite la bienvenue. A l’heure où j’écris, il fait un ressenti de -27°C. L’hiver nous a rattrapés sans crier gare, en dix petits jours à peine, une course fulgurante et un nouveau décors.


Des lumières parme émanent de la mer lorsque le soleil, lentement, s’y fond. Il n’arrive pas seul l’hiver. Il s’entoure d’une escorte et dévoile à ses pieds le fantastique tapis de la glace de mer.

Nous assistons, en effet, aux premières étapes de cette œuvre d’art, alors que le froid appose sur l’océan ses premières couches de gel. Variées, étonnantes, grease ice, frazil, pancakes, slush, nilas enfin, tissent cette toile avec un grace hypnotisante. La station Mc Murdo semble abandonnée à la nuit et les montagnes noires des îles volcaniques sont parsemées de neige fraîche. Les adélies sont partis, nous avons rajouté deux couches de vêtement et des chaufferettes dans nos gants. Le froid et le vent mordent fort. Pourtant, l’Antarctique se gonfle d’un nouvel espace, et cette impression puissante nous avale.


Comme des éclaireurs, des petits groupes d’empereurs marchent en colonnes. L’heure de retrouver la colonie a sonné. Le silence prend le devant de la scène.


Alors que nous arpentons l’île de Ross et visitons les cabanes des explorateurs, le mont Erebus nous fait encore l’honneur de son montrer dans son entier. Il soulève à notre passage un beau nuage lenticulaire. Malgré 10 heures de terrain sous un froid ensoleillé, il nous est impossible de dormir. La glace de mer se métamorphose en autant de structures dorées et nous volons sur un miroir. Le soleil couchant irise les montagnes et fait danser avec volupté des ondes violettes sur les flancs du volcan.


Et puis ce matin, c'est l'éveil bleu, entourés de pancakes de glace. A tribord s’étend l’immense iceshelf de Ross. Nous la longerons toute la journée au cœur d’une banquise dense. Chaque mile de plus à s'y frayer un chemin nous approche un peu plus de du visage hivernal du Grand Blanc. Nous mesurons notre chance d'assister à ce spectacle.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rejoindre la tribu

A Paraitre! Un grand merci au magazine La Magazine La tribu du Vivant pour avoir accueilli mes aventures australes, dans leur nouveau numéro au thème "vivre l'impossible". Je ne peux que conseiller la

Double bravo Oktoecho!

Double bravo Oktoecho! Heureuse de féliciter doublement l'ensemble canadien Oktoecho, mon projet musical transculturel favoris, pour avoir, d'une part remporté le prix du meilleur concert de l'année e

Adieu les géants

Adieu les géants, nous suivons vos pas, invisibles et profonds, dans la neige et le temps. Aujourd’hui, le grand Jean Malaurie nous a quitté à l’âge de 101 ans. Historien, géographe, ethnologue, il fu

Comments


bottom of page