top of page

VERS LA NOUVELLE-ZELANDE

DE l'ANTARCTIQUE A LA NOUVELLE-ZELANDE

Pour remonter depuis les 60e, la traversée prit 5 jours.

5 jours de mer aux conditions telles qu'elles ont été sources de légendes depuis des siècles. Pointes de vent à 70kn dans les 50e, les derniers icebergs se balancent comme des bouchons dans les contrastes austères de la mer noire.

Puis ce sont les premiers albatros hurleurs, rois des tempêtes, et quelques globicéphales. Les îles Balleny, seules terres en vue, resteront des silhouettes noires dont les formes déchiquetées témoignent de leur histoire volcanique. Il sera impossible de les approcher.


Alors que nous franchissons enfin la convergence, la température de l'eau passe de 2.5 à 7°C en une poignée d'heures. L'océan se fait bleu profond au-dessus des fosses à 5000 m de fond, il pèse tout son poids et offre une haute et longue houle de travers. Ce n'est que le dernier jours, les 50e sur les talons, que soudain, je suis réveillée par un filet de lumière filtrant par les rideaux. Dehors, le soleil a gagné la bataille. Impossible de décrire la joie ressentie à regarder scintiller la surface de mille feux et sentir enfin la tiédeur sur les joues. L'eau a changé. Calme, elle ondule de lumière, elle n'est plus que bain de soleil.

Ce soir-là, au premier couchant, se découpe une ombre inattendue: un navire. Nous approchons des côtes civilisées.

Cette nuit nous découvrons le ciel étoilé de l'hémisphère Sud.

Au petit matin, nous nous éveillons entourés de vives couleurs. C'est désormais le vert dans lequel nous noyons nos regards. Le vert des collines arborées, emplies du chant des cigales, du petit port turquoise de Lyttleton.

Nous sommes à quai, au Sud de la Nouvelle- Zélande. C'est l'été!

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rejoindre la tribu

A Paraitre! Un grand merci au magazine La Magazine La tribu du Vivant pour avoir accueilli mes aventures australes, dans leur nouveau numéro au thème "vivre l'impossible". Je ne peux que conseiller la

Double bravo Oktoecho!

Double bravo Oktoecho! Heureuse de féliciter doublement l'ensemble canadien Oktoecho, mon projet musical transculturel favoris, pour avoir, d'une part remporté le prix du meilleur concert de l'année e

Adieu les géants

Adieu les géants, nous suivons vos pas, invisibles et profonds, dans la neige et le temps. Aujourd’hui, le grand Jean Malaurie nous a quitté à l’âge de 101 ans. Historien, géographe, ethnologue, il fu

Comments


bottom of page