top of page

Disparition programmée?

UN PEU DE REALITE DE LA VIE D'UN GLACIER


Une disparition désormais presque programmée. Ce n'est pas anodin.

Un glacier, c'est un élément du visage de notre planète qui s'est construit au cours de plusieurs milliers d'années. Des années d'accumulation de neige dans les hauteurs, de densification, de cristallisation en glace, de piégeage d'air et de poussières, d'écoulement lent de ces fleuves courant vers la mer.

En chemin, ils récoltent les pierres qui tombent, rayent et arrondissent les montagnes, creusent des vallées, étendent leurs tentacules pour sculpter des fjords, rafraichissent les environs, renvoient le rayonnement solaire pour ne pas qu'il nous brûle, ou nous aveugle. Ils gardent dans leurs ventres l'eau de l'océan qui déborderait sur nos villages.

De vieux sages, enfin, qui se fissurent de belles rides bleues, accueillent nos skis sur leurs dos voûtés, fournissent l'eau vitale aux peuples d'en haut.

Ils meurent doucement en fonds de vallées, ou bruyamment, abandonnant dans quelques bombardements leurs progenitures aux flots bleus: les icebergs emportent leurs mémoires au creux de gouttes fondues qui s'aveporeront et précipiteront un jour, à leur tour, de nouvelles neiges fraiches sur le haut des montagnes...

C'est ce complexe, précieux, poétique processus, cet art de la nature, majestueux et symbiotique à notre climat, qui se défigure, qui fond aujourd'hui sous l'accumluation de nos erreurs. Il n'est pas trop tard! Ils sont encore là, ils s'accrochent, fiers, prêts à se regonfler d'eau! Regardons les glaciers. Ecoutons leurs chants! Entendons. Adaptons nos décisions, nos lois, nos habitudes, maintenant.

Offrons à la terre un bel avenir de paysages glaciaires, pour le plaisir des yeux, pour prolonger l'histoire, préserver la géographie, et le vivant.





4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rejoindre la tribu

A Paraitre! Un grand merci au magazine La Magazine La tribu du Vivant pour avoir accueilli mes aventures australes, dans leur nouveau numéro au thème "vivre l'impossible". Je ne peux que conseiller la

Double bravo Oktoecho!

Double bravo Oktoecho! Heureuse de féliciter doublement l'ensemble canadien Oktoecho, mon projet musical transculturel favoris, pour avoir, d'une part remporté le prix du meilleur concert de l'année e

Adieu les géants

Adieu les géants, nous suivons vos pas, invisibles et profonds, dans la neige et le temps. Aujourd’hui, le grand Jean Malaurie nous a quitté à l’âge de 101 ans. Historien, géographe, ethnologue, il fu

Comments


bottom of page